Lettre de réclamation pour annulation ou retard de vol - Demande d'indemnisation

Vous vous êtes vu refuser l'accés abord de votre vol, car la compagnie aérienne a "surbooké" l'avion que vous deviez emprunter ou bien votre trajet a subi un retard au delà de 2 heures.
Vous pouvez prétendre à une indemnité, afin de compenser les désagréments subis, selon les conditions de vente de vos billets.

Téléchargez une lettre de demande d'indemnisation pour annulation ou retard de vol

Téléchargez immédiatement en ligne ce modèle de document grâce à l'accès illimité Lettre Officielle en remplissant les champs suivants :
Aperçu du document

Votre vol a subi du retard ?

Selon les conditions de vente de la compagnies aréiennes vous pouvez être indemnisé en fonction du niveau de retard,
c'est-à-dire selon un palier horaire, débutant à 2 heures de retard, puis 3 et 4. Au delà, à partir de 5 H, la compagnie n'est pas
seulement tenue de prendre en charge l'assistance au passager mais également le remboursement intégral du vol. 

Vous n'avez pas pu embarquer ? 

Il vous a été impossible de monter abord de votre avion car la compagnie a "surbooké" le vol, ou pour d'autres raisons, dans ce cas de
figure en plus de de la prise en charge de l'assistance aux passagers et des frais inhérents, votre opérateur aérien est tenu de verser,
une indemnité selon la distance du vol, en compensation, bien qu'elle vous ait proposé une solution.

Pour moins de 1500 km, ce sont 250 € que vous pourrez demander.
Entre 1500 et 3500 km, l'indemnité est fixée à 400 €.
Au delà de 3500 km, vous pourrez prétendre à 600 €.

Votre vol a subi du retard ?

Selon les conditions de vente de la compagnies aréiennes vous pouvez être indemnisé en fonction du niveau de retard,
c'est-à-dire selon un palier horaire, débutant à 2 heures de retard, puis 3 et 4. Au delà, à partir de 5 H, la compagnie n'est pas
seulement tenue de prendre en charge l'assistance au passager mais également le remboursement intégral du vol. 

Vous n'avez pas pu embarquer ? 

Il vous a été impossible de monter abord de votre avion car la compagnie a "surbooké" le vol, ou pour d'autres raisons, dans ce cas de
figure en plus de de la prise en charge de l'assistance aux passagers et des frais inhérents, votre opérateur aérien est tenu de verser,
une indemnité selon la distance du vol, en compensation, bien qu'elle vous ait proposé une solution.

Pour moins de 1500 km, ce sont 250 € que vous pourrez demander.
Entre 1500 et 3500 km, l'indemnité est fixée à 400 €.
Au delà de 3500 km, vous pourrez prétendre à 600 €.